Dernière mise à jour : le 20/10/2014 à 07h14

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Équipe > Entraînement > Pierre Chadebech

28/05/2014 06H54

Pierre Chadebech

Expérience et clairvoyance au service du BOPB

Pour visionner ou ecouter un média associé à l'article, vous devez activer javascript et/ou installer la version 9.0.115 ou supérieure du Flash Player.
Obtenir Flash Player

AUDIO - Pierre Chadebech, la clairvoyance et l'expérience du nouvel entraîneur des arrières du BOPB / bo-pb.com  © Capgemini

Pierre Chadebech, 55 ans, sera la saison prochaine l'entraîneur des arrières du Biarritz Olympique Pays Basque. Il travaillera avec l'ancien capitaine du BOPB Benoît August, qui s'occupera des avants, sous l'autorité d'Eddie O'Sullivan, entraîneur en chef.

Serge Blanco et les Biarrots ont choisi l’International corrézien pour sa clairvoyance, son talent et son expérience. Depuis 20 ans, alors qu'il avait tout juste terminé sa carrière de joueur, on le retrouve autour des terrains. "J'ai très tôt pensé que j'entraînerai, ça me plait" commente le natif d'Ussel, lui qui au cours de son parcours a pu être marqué par des grands techniciens du rugby, de Pierre Villepeux à Jacques Brunel en passant par Bernard Laporte et Pierre Berbizier.

Depuis 2009, l'ancien entraîneur de l'équipe de France A, après être passé par Narbonne, a porté le projet de Lille. "Un beau projet" dit-il (Lille a manqué de peu sa montée en Pro D2 le week-end dernier face à Montauban). "Il nous a manqué un peu d'essence sur la fin. Avec un peu de chance, on aurait pu passer, mais la chance ne suffit pas, il y a aussi les moyens. C'était une expérience formidable, mais je suis très heureux de repartir sur une autres aventure". Encore plus belle espère-t-il.

"L'idée c'est de repartir sur quelque chose de neuf est un challenge excitant" confirme d'ailleurs Pierre Chadebech, lui qui entretient une relation ancienne avec Biarritz ("il est difficile de ne pas aimer la région"). Avec une nouvelle histoire, presque une page blanche à écrire dans un livre qui compte déjà 101 ans d'histoire passionnée. "Je connaissais Eddie O'Sullivan de réputation évidemment, quant à Benoît August je l'ai dirigé avec l'équipe de France A et ne suis pas du tout étonné de le voir aujourd'hui entraîneur, je suis persuadé qu'il va très bien s'en sortir". Même si Pierre Chadebech le martèle : la première grande qualité des entraîneurs, c'est la qualité des joueurs. Pas de doute, la nouvelle histoire du BOPB est bien en marche.



Sur le même sujet …

11 juin 2014 07H51

Reprise :
Le nouveau staff à pied d'œuvre

Lire l'article

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz