Dernière mise à jour : le 31/10/2014 à 14h07

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Box > Audios > Fabien Barcella

16/03/2013 08H58

Fabien Barcella

Maillot jaune de la générosité

Pour visionner ou ecouter un média associé à l'article, vous devez activer javascript et/ou installer la version 9.0.115 ou supérieure du Flash Player.
Obtenir Flash Player

AUDIO - Fabien Barcella : Clermont à J - 7 / REDACTION INTERNET  

Dans la partie de cartes de "Marius", il pourrait être un personnage truculent tout droit sorti d'un film de Marcel Pagnol. Autour d'un Raimu ou d'un Charpin, Fabien Barcella n'aurait pas dépareillé. Il aurait tenu son rôle aussi bien qu'aux fauteuils d'orchestre d'une mêlée de rugby.

Son bonjour toujours enjoué mâtiné d'un bel accent du Sud-Ouest est un délicieux cocktail de franchise et de bonhommie. C'est un salut plein de générosité à l'image de Fabien sur un terrain de rugby. A moins d'être le pilier droit ou le talonneur d'une équipe adverse, c'est un toujours un plaisir de le rencontrer. Avec lui, la plaisanterie et la vanne fusent aussi vite que son rire si reconnaissable entre tous.

Fabien porte en lui les valeurs du terroir. Avec une fierté bien légitime, le fils du maçon de Valence d'Agen avance à coups de charge et de poussées en mêlées dans sa vie de rugbyman. Il porte en lui les valeurs perdues et aujourd'hui regrettées d'une France des villages qui savait se parler, s'écouter, veiller ensemble, jouer aux cartes... Sacré Fabien à l'étonnant savoir ! Passionné de sport, il est capable entre autres de parler des exploits de "l'Ange de la Montagne", Charly Gaul, le Luxembourgeois vainqueur du Tour 1958 ou d'Eugène Christophe, premier porteur du maillot jaune en 1919. C'est certainement en s'inspirant des "Forçats de la Route" qu'il admire tant que Fabien a surmonté sa terrible blessure au tendon d'achille pour redevenir un pilier international. Fabien, un hyperactif dont la devise pourrait être "toujours à fond, jamais en roue libre".

Et comme il nous le montre ci-dessus, à 7 jours de la venue de l'ASM à Aguiléra, il n'a pas son pareil pour décrypter l'actualité, même quand de bien rudes défis s'ouvrent à lui et son équipe. Franchement, "Barcé", s'il n'existait pas, il faudrait l'inventer !









Sur le même sujet …

31 mars 2014 08H35

Fabien Barcella :
La solidarité comme moteur

Lire l'article

19 février 2014 08H01

Fabien Barcella :
"Fixons-nous des objectifs"

Lire l'article

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz