Dernière mise à jour : le 30/09/2014 à 13h32

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Box > Diaporamas > Les partenaires au Palais

27/02/2013 14H16

Les partenaires au Palais

Le derby sous toutes ses coutures

Pour visionner ou ecouter un média associé à l'article, vous devez activer javascript et/ou installer la version 9.0.115 ou supérieure du Flash Player.
Obtenir Flash Player

DIAPORAMA - Sur fond de derby, une soirée de prestige pour les partenaires du BOPB à l'hôtel du Palais / Photo Bernard  © Capgemini

Plus de 130 partenaires du BOPB se sont retrouvés pour un dîner à thème autour du rugby basque mardi soir dans le prestigieux cadre de l'Hôtel du Palais à Biarritz. Entre les divers plats, Jean-Louis Berho, notre spécialiste deu derby et de l'histoire du BO, a retracé les grandes lignes du joutes du passé et narré les faits qui ont jalonné l'histoire des deux clubs.

Inimitable Ondarts
Moment savoureux de la soirée lorsque Peyo Dospital le pilier bayonnais, Pascal Ondarts, son vis-à-vis de l'époque et Jean Condom, l'ancien deuxième ligne du BO, ont évoqué les souvenirs de leurs chaudes retrouvailles en mêlée. Peyo Dospital a même confié : "j'étais blessé la semaine avant le derby puis la veille du match, j'ai guéri subitement de mes blessures. Lorsqu'avant le match en tant que capitaine je me suis retrouvé dans le vestiaire de l'arbitre face un à un Serge Blanco contrarié par ma présence surprise. Du coup le match a été très nerveux". Pascal Ondarts a parlé de son expulsion face à son jeune rival mais néanmoins ami Jean-Marc Duhalde : "Lui comme moi, nous avons été victimes du climat du match, il fallait deux coupables, nous avons été désignés" puis Pascal a avoué : "lors d'un derby j'ai reçu le coup de poing que mon coéquipier Francis Haget destinait à Peyo Dospital, mon arcade sourcillière a souffert..."

Le vœu de Faugeron
Concernant l'ère moderne du derby, Julien Peyrelongue, qui a participé a 19 derbies (17 en Top 16 et Top 14, 2 en coupe de la ligue), est revenu sur les grandes heures où le BOPB dominait l'Aviron (53-7 et 54-0) avant de constater "depuis l'écart beaucoup s'est rétréci". Arnaud Heguy, jeune joueur bayonnais à l'époque de la domination biarrote a eu ces mots : "Nous avons souffert, nous avons pris des roustes, mais de ces matchs nous avons su tirer des éléments qui nous ont fait rebondir par la suite". Quant à Didier Faugeron, unique entraîneur dans l'histoire du derby à avoir coaché les deux clubs, il a dans un clin d'oeil conclu le débat: "Fort de ma victoire la saison passée avec l'Aviron, je n'ai qu'un objectif : rester invaincu à Jean-Dauger..."








Sur le même sujet …

22 avril 2014 16H13

Biarritz, océan d'histoires :
Soirée de prestige pour les partenaires à l'Hôtel du Palais

Lire l'article

23 février 2012 08H24

Partenaires au Palais :
Le trophée Elégant remis à Julien Peyrelongue

Lire l'article

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz