Dernière mise à jour : le 20/12/2014 à 21h58

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Box > Le BOPB dans les médias > Dans la presse

17/09/2012 07H32

Dans la presse

Fin de série pour Biarritz

ART- Autour de Castres-Biarritz_3

PHOTO - Autour de Castres-Biarritz / Photo Bernard  © Capgemini

L’euphorie aura donc pris fin dans le Tarn. Alors que le BOPB affichait de belles ambitions pour ses deux prochaines rencontres à l’extérieur, c’est finalement par un échec que s’est soldé le match à Castres. Une défaite frustrante qui met fin à une belle série de quatre victoires consécutives en championnat. Face à une équipe de Castres boostée et opportuniste, les Biarrots n’auront existé qu’une mi-temps, broyant du noir pendant toute la seconde période. Score final 28-13 pour le CO et aucun lot de consolation.

«Toulon a tout bon» titrait lequipe.fr au terme de cette cinquième journée de Top 14. Et le moins que l’on puisse dire au vu de ce début de saison, c’est que Biarritz est loin d’avoir tout faux. Mais si Toulon semble effectivement avoir réalisé une très bonne opération ce week-end, les rouge et blanc viennent eux de connaître leur première erreur de parcours. Une erreur qui coûte cher puisque deuxième du classement samedi en chaussant les crampons, les joueurs du tandem Isaac-Milhas doivent désormais se contenter d’une troisième place.

Les Basques ont craqué

«Une série allait à coup sûr prendre fin ce samedi» écrivait Rugbyrama quelques heures après le coup de sifflet final. Le spécialiste rappelait en effet qu’entre Biarritz encore invaincu en championnat et Castres imbattable sur sa pelouse, l’issue du match ferait forcément un déçu. «Si le combat a bel et bien eu lieu, ce sont aussi deux équipes très joueuses qui se sont présentées à Pierre-Antoine. Au final, seule l'indiscipline aura permis de départager les deux camps. Et dans ce domaine, ce sont les Basques qui ont craqué» soulignait le site de Midol avant de rappeler que Biarritz, dans les starting block, avait pourtant pris un meilleur départ en inscrivant le premier essai de la partie signé Julien Peyrelongue.

Biarritz a payé cash son infériorité

Côté Sud Ouest l’état des lieux était vite fait : les trop nombreuses fautes et surtout les deux cartons jaunes ont fait (très) mal aux Biarrots. Deux fois dix minutes au frigo, ça ne pardonne pas. A ce moment clef du match, «Biarritz a payé cash son infériorité», pas moins de 13 points encaissés en vingt minutes. «On a commis beaucoup de fautes. En seconde période toutes les pénalités étaient contre nous. Je ne sais pas si elles y sont toutes, mais pas de polémiques, c'est le choix des arbitres. Peut-être si on avait fait les choses bien on aurait peut-être été moins sanctionné » a confié le capitaine Damien Traille, forcément déçu de ce résultat. Dans les vestiaires l’ambiance n’était plus au beau fixe.

Indiscipline
«La fête est finie à Biarritz et Damien Traille vient de siffler la fin de la récréation» annonçait alors sports.fr avant d’ajouter que «les Rouge et Blanc auraient plutôt tendance à s’endormir sur leurs lauriers précoces et à pêcher par indiscipline».  «Il y a une semaine, la victoire biarrote face à Montpellier avait dû beaucoup à l’arbitrage et aux deux cartons jaunes plus que discutables infligés aux Héraultais. Une semaine plus tard et les deux avertissements qui vont plomber le match du BO au retour des vestiaires sont en revanche incontestables». Sports.fr enfonçait le clou, décidément pas tendre avec le BOPB. Le site internet concluait en rappelant que le CO était décidément la bête noire des Biarrots.


Sur le même sujet …

27 novembre 2013 14H48

L’œil de la presse :
Le coup des "sauvages en slip"

Lire l'article

6 novembre 2013 08H10

L'oeil des journalistes :
Le Lion n’est pas mort samedi soir

Lire l'article

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz