Dernière mise à jour : le 19/04/2014 à 12h14

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Box > Le BOPB dans les médias > L'oeil de la presse

10/02/2013 21H13

L'oeil de la presse

Coup de froid sur la 17e journée

ART- La presse

PHOTO - La presse / J. Ackermann  © Capgemini

Coup de froid sur le rugby français hier! Alors que le XV de France s’est incliné pour la deuxième fois consécutive dans le tournoi des Six Nations face aux Gallois, le championnat a lui aussi réservé quelques surprises. Clermont, Toulon et Toulouse, les trois leaders, ont tous enregistré de surprenantes défaites contre des équipes pourtant en mal de points. Dixièmes à l’issue de cette journée et défaits 33-10 à Montpellier, les Biarrots n’ont pas réussi à surfer sur cette tendance et n’ont pas créé l’exploit.

La festival de suprises a commencé vendredi soir en ouverture de la 17e journée. L’ASM qui se déplaçait au Racing Métro a du livrer bataille devant une belle équipe francilienne lucide et solidaire... Sans succès, les Jaunards se sont inclinés 12-6. "Au terme d'un match sans essai, mais dont le score ne reflète pas les intentions des deux équipes, les joueurs de Gonzalo Quesada signent un quatrième succès de rang et mettent la pression sur leurs concurrents dans la course à la qualification" pouvait-on lire dans Ouest France à l’issue du match.

Stupéfaction
Nouvelles surprises le lendemain. Le leader Toulon se déplaçait à Bordeaux-Bègles. Malgré l’absence de ses internationnaux, on pouvait tout de même imaginer une victoire toulonaise. Que nenni ! L’équipe de la Rade a déçu. "C'est bien simple, beaucoup de joueurs gèrent la situation comme si celle-ci ne pouvait pas se dégrader. En fait, ils sont devenus des rentiers. Mais cela ne pourra pas fonctionner jusqu'à la fin de la saison" a déclaré le président toulonnais au journal La Provence avant de marterler : "On peut perdre à Bordeaux, mais pas comme ça. Aujourd'hui, une équipe de Fédérale 1 aurait mieux joué que le RCT !". Pas beaucoup mieux côté Stade Toulousain où les hommes de Guy Novès ont fait "un non match" selon les mots de leur entraîneur. "Le déclic pour Agen, la claque pour le Stade Toulousain" titrait La Dépêche. Sale temps pour les grosses écuries donc! A noter la belle performance du petit poucet de ce championnat qui détient enfin sa première victoire (bonifiée). La 17e journée aura été la bonne pour Mont-de-Marsan qui s’est largement imposé devant l’autre promu de la saison, Grenoble (32-14).

Occasion manquée
Après tous ces résultats surprenants, on pouvait espérer que Biarritz surfe sur la tendance et aille inquiter les Montpelliérains sur leurs propres terres. Malheureusement après un bon début de première période, les Biarrots ont craqué, subissant de bout en bout le reste du match. "Quelle occasion gâchée pour le BO !" titrait Sud Ouest hier. "Le BO (10e), face à une équipe de Montpellier privée de cinq internationaux dont les leaders que sont Ouedraogo, Trinh-Duc et Gorgodze, avait une énorme occasion de revenir à un point de la 6e place qualificative occupée par Grenoble" rappelait le quotidien aquitain. Mais le BOPB a laissé filer cette occasion. "Le début de la seconde période a été fatale à Biarritz qui jusque-là avait rendu une bonne copie. Montpellier a profité de sa supériorité numérique pour engranger les points et ne rien lâcher par la suite. Les Héraultais réalisent une belle opération" racontait L’Equipe sur son site internet. "C’est sévère et logique aussi. Notre fin de première période est désastreuse car on passe à quatorze et on prend treize points. Cela nous coûte très cher. Ce qui a fait notre force pendant 37 minutes a été oublié par la suite. On n'est pas encore un groupe homogène. A l'image de la mêlée qui nous a pénalisés jusqu'à la fin et qui a été favorable à Montpellier. La sixième place reste un objectif car rien n'est joué. De toute façon, beaucoup d'équipes se sont cassés les dents à Montpellier" a déclaré Didier Faugeron à Rugbyrama. Pour rester dans la course Biarritz n’a désormais plus le choix : il ne faudra oublier aucun point en route.




Sur le même sujet …

27 novembre 2013 14H48

L’œil de la presse :
Le coup des "sauvages en slip"

Lire l'article

6 novembre 2013 08H10

L'oeil des journalistes :
Le Lion n’est pas mort samedi soir

Lire l'article

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz