Dernière mise à jour : le 22/10/2014 à 10h11

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Box > Le BOPB dans les médias > L'oeil des journalistes

06/11/2013 08H10

L'oeil des journalistes

Le Lion n’est pas mort samedi soir

ART- Spécial presse

PHOTO - Spécial presse / Jérôme Ackermann  © Capgemini

Peu importe la manière, pourvu qu’il y ait les points. C’était bien là l’objectif du match de samedi face au Racing Métro 92. Lanterne rouge du classement, les Biarrots, qui n’avaient plus gagné en championnat depuis 8 journées, se devaient d’accrocher une victoire avant la trêve. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les conditions météorologiques n’ont pas facilité la tâche du duo Rodriguez-Faugeron. Mais au terme du match le plus accroché de la saison, les Rouge et Blanc se sont imposés 9-6 grâce à un pack solidaire et à la botte de Dimitri Yachvili, promu ouvreur pour l’occasion.

"Il pleuvait des cordes sur Aguiléra et ce pouvait être des larmes biarrotes". Larmes de peine certes en début de match au vu d’une difficile 14e place, mais larmes de joie au bout de 80 minutes car le BOPB venait enfin de relancer la machine.  "Une défaite et il était envoyé en Pro D2. Un nul et c'était un espoir coupé de moitié. Seule la victoire pouvait permettre aux Basques de respirer, d'imaginer un avenir meilleur" soulignait L’Equipe à l'issue du match.

Au bout du suspense

"Biarritz en sursis après sa victoire contre le Racing" titrait Sud Ouest ce week-end. "L’espoir du maintien subsiste", pourtant, comme le relate le journal, "rien n’aura été facile dans cette partie. Face à un Racing très solide, même avec Szarzewski et Sexton sur le banc, le collectif basque a dû livrer un énorme combat. Symbole, Harinordoquy est sorti en sang, blessé sous l’œil, dès la 33". Jusqu’au coup de sifflet final donc, Aguiléra a retenu son souffle. A l’image du président Serge Blanco qui "a souffert de longues secondes quand il a vu Benjamin Dambielle bénéficier d’une pénalité à la 79e minute".

Montée en puissance
"Quelques sourires, mais surtout un énorme soulagement. Celui de joueurs qui ont enfin stoppé leur longue descente aux enfers" a relaté pour sa part le site spécialisé Rugbyrama. Une victoire que l’on doit au collectif revanchard mais également à la précision d’un "Yach" très inspiré. "Le demi de mêlée international, repositionné à l'ouverture, venait de payer les efforts d'un pack revigoré après un premier acte plus délicat. Il concrétisait surtout la montée en puissance progressive de son équipe". Après cette victoire rassurante les vacances arrivent à point nommé. Prochain rendez-vous le 23 novembre chez les Brivistes, une autre paire de manches.

Pour se relancer
"Dans des conditions météorologiques très difficiles, Biarritz s’est imposé 9 à 6 face au Racing Métro 92. Les Basques n’avaient pas gagné de match depuis la 2e journée de championnat et leur victoire face à Montpellier (19-12) ! Cette victoire ne change pas leur place au classement, le BO restant dernier, mais leur permet de se relancer" résume pour sa part le site internet de la LNR.






Sur le même sujet …

12 avril 2013 14H51

La reprise dans les médias :
Ils retournent au charbon !

Lire l'article

11 juin 2009 23H41

Vous êtes journaliste ? :
Tout savoir pour mieux couvrir encore la nouvelle saison

Lire l'article

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz