Dernière mise à jour : le 21/10/2014 à 07h38

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Box > Videos > Erik Lund

29/07/2014 15H56

Erik Lund

Le nouveau capitaine du BOPB

Pour visionner ou ecouter un média associé à l'article, vous devez activer javascript et/ou installer la version 9.0.115 ou supérieure du Flash Player.
Obtenir Flash Player

VIDEO - Erik Lund, le nouveau capitaine du BOPB / CM  © Capgemini

Du haut de ses 203 centimètres, le deuxième ligne Erik Lund, arrivé sur la côte basque en 2010, est le nouveau capitaine du Biarritz Olympique Pays Basque. Sa rééducation (rupture du tendon d'Achille début mai 2014) se déroule très bien, si bien que le Norvégien pourrait raisonnablement reprendre l'entraînement collectif en milieu de saison. Mais c'est acté, il sera d'ici là l'homme fort du vestiaire (un capitaine de match sera bien entendu nommé pour les rencontres d'ici son retour).

Un pylone du nouveau système du club
Le natif de Fredrikstad (Norvège), une petite ville située au-dessous d'Oslo, a été capitaine du XV norvégien, mais pour l'ancien joueur de Leeds, frère de Magnus — ancien Biarrot, à Sale cette saison —, cela n'a rien à voir. Cet informaticien devenu professionnel sur le tard a accepté le défi que lui ont proposé Eddie O'Sullivan, entraîneur en chef, et les entraîneurs du BOPB, Benoît August et Pierre Chadebech, mais sait que les responsabilités qui lui incombent n'ont rien à voir avec la direction d'une équipe nationale où il est le seul professionnel. "Je prendrai un peu des capitaines que l'ai pu avoir, mais je serai avant tout moi-même". Erik prend les rênes du vestiaire à un moment crucial de l'histoire du club : "Tout le monde cherchait quelque chose de nouveau. Eddie O'Sullivan a amené vraiment un système intéressant" justifie-t-il notamment.

Un boss qui prône respect et rigueur

Erik, qui occupe une place de choix dans le coeur des supporters, est unanimement respecté par ses partenaires et ses adversaires. Jérôme Thion, ancien capitaine du BOPB, disait de lui en 2011 : "Quand Barbu parle, tout le monde écoute...". Tout est dit. Considéré comme une pièce maîtresse de l'effectif biarrot, il manquera donc les premiers mois de cette année de transition en raison de sa blessure. Mais il n'en sera pas moins très présent dans le vestiaire et sait, surtout pendant sa convalescence, qu'il pourra s'appuyer sur d'autres leaders. Comme ce matin même, où il a accueilli la recrue Philip Van der Walt, tout juste arrivé d'Afrique-du-Sud. "Je ne vais pas manquer de travail" reconnaît le légendaire barbu du rugby européen. Et quand on lui demande quel message il a envie de délivrer, il résume : "Aupa BO". Pour les joueurs, le message sous-jacent est clair : il y aura du dialogue, mais s'il le faut de la fermeté.







Sur le même sujet …

1 mai 2014 07H01

Erik Lund :
Le temps du rebond a déjà commencé

Lire l'article

20 mars 2014 14H34

Erik Lund :
Relever le challenge de l'USAP

Lire l'article

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz