Dernière mise à jour : le 23/09/2014 à 16h03

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Club > Le BOPB > Biarrots face aux Anglais (3/3)

31/01/2014 09H35

Biarrots face aux Anglais (3/3)

Betsen et consorts

ART- Retour sur le jubilé de Serge Betsen_1

PHOTO - Serge Betsen (ici avec Damien Traille lors de son jubilé), a souvent croisé les Anglais lors de sa carrière internationale avant d'aller finir sa carrière chez les London Wasps / Photo Bernard  © Capgemini

Ils sont nombreux, les joueurs du BO ou du BOPB à avoir défié le XV d’Angleterre tout au long de l’histoire du Tournoi ou de la Coupe du Monde. Voici l’occasion de rendre hommage à nos internationaux (joueurs capés lors de leur appartenance au BO ou BOPB). Suite et fin de notre série, en marge du "crunch" de samedi.
 
En 1993, le rapide ailier Peyo Hontas, malgré deux essais de Philippe Saint-André, fêtera la cinquième de ses neuf sélections chez les Bleus par une défaite (15-16). En 2000, Serge Betsen et le deuxième ligne Legi Matiu s’inclineront à Paris (9-15). En 2001, Philippe Bernat-Salles, auteur d’un essai , Thomas Lièvremont et Christophe Milhères, pour son unique sélection, ne pourront éviter la déroute française devant l’Angleterre d’un certain ailier... Iain Balshaw, marqueur d’un essai (19-48).
La saison suivante avec un essai du Palois Imanol Harinordoquy, Nicolas Brusque et Serge Betsen seront de l’équipe victorieuse (20-15). En 2003, double confrontation, malgré un essai du centre palois Damien Traille, Serge Betsen subira la défaite (17-25). Rebelote en demi-finale de la Coupe du Monde malgré un essai de Serge Betsen en début de match, les Français, parmi lesquels Nicolas Brusque et Jérôme Thion, baisseront la tête devant les futurs champions du monde (7-24).
En 2004, Dimitri Yachvili et le Palois Imanol Harinordoquy seront les auteurs de tous les points d’une équipe de France victorieuse avec en son sein Nicolas Brusque et Serge Betsen (24-21). En 2005, la colonie biarrote à Twickenham sera imposante : Damien Traille, Dimitri Yachvili, Jimmy Marlu, Serge Betsen et Jérôme Thion (le tiers du XV de France !). Au sommet de son art, Dimitri Yachvili, auteur de six pénalités, abattra la fière et perfide Albion sur ses terres (18-17). Nous avons titré sur www.bo-pb.com Angeterre 17 - Yachvili 18. En 2006, Damien Traille, Dimitri Yachvili, Thomas Lièvremont et Jérôme Thion prendront part à la victoire française (31-6) agrémentée d’un essai de Damien Traille et de seize points au pied de Dimitri Yachvili. Triste saison 2007-2008, à Paris en demi-finale de la Coupe du Monde, l’Angleterre s’imposera (14-9) malgré la présence de Damien Traille, Serge Betsen, Imanol Harinordoquy et Jérôme Thion. Quelques mois plus tard, l’Angleterre triomphera à nouveau au Stade de France (26-18) devant Dimitri Yachvili, Serge Betsen, Imanol Harinordoquy et Jérôme Thion. Et ce ne sera pas fini... Les deux prochains "crunchs" verront deux victoires anglaises à Paris (24-13) devant Damien Traille, Jérôme Thion et Dimitri Yachvili (24-13). A Londres, Imanol Harinordoquy, Jérôme Thion et Damien Traille ne pourront rien face au triomphe anglais.
 
En 2010, les Tricolores stopperont l’hémorragie (quatre défaites consécutives) de la plus belle des manières. En disposant enfin de l’Angleterre, les Bleus d’Imanol Harinordoquy et Dimitri Yachvili s’attribueront le neuvième Grand Chelem du rugby français. Enfin en 2011, Dimitri Yachvili et ses trois pénalités, Imanol Harinordoquy, Jérôme Thion et Damien Traille mordront l’herbe de Twickenham (9-17).
 
Dernièrement nous demandions à Damien Traille s’il avait souvent gagné face à l’Angleterre, Damien répondit dans un sourire : "Je n’ai pas gagné souvent". C’est vrai, lors de ses matchs face aux Anglais, le Biarrot n’a connu que deux succès. Ah ! Ces Anglais...


LES DEUX PREMIERS EPISODES


 

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz