Dernière mise à jour : le 29/07/2014 à 15h56

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Club > Le BOPB > Il y a 18 ans

19/03/2014 07H33

Il y a 18 ans

Les soldats inconnus

ART- Le centenaire du BO_2

PHOTO - Le centenaire du BO / Jérôme Ackermann  © Capgemini

Vous vous souvenez de Thierry Marani? Bien sûr, son nom ne vous rappelle rien. Thierry Marani a joué au BO. Il reste à ce jour le seul Tahitien à avoir endossé le Rouge et Blanc de notre club. Ce grand gaillard filiforme formait avec le basco-ivoirien Jakes Sanoko une deuxième ligne tout aussi exotique qu’efficace. Vous commencez à situer. Alors sachez qu’à l’arrière il y avait un jeune qui débutait : le pétillant et prometteur Philippe Bidabé. Aux ailes, Patrice Lagisquet et le sang pour sang biarrot Peyo Hontas mis sur orbite par les élégants et techniques Philippe Feuillade et Christian Coeurveillé paniquaient toutes les défenses adverses. A l’ouverture David Arrieta apportait toute sa créativité servi par Jean-Luc Rivière courageux et roublard en diable. En troisième ligne, Serge Betsen ne savait pas encore la carrière qui l’attendait, Eric Gouloumet rayonnait sous son numéro 8 et Guillaume Tarrat tout en rudesse complétait parfaitement ses deux coéquipiers. En première ligne, Michel Irazoqui, Benat Esain, Marc Ducassou solides employés municipaux encadraient le bouillant Christian Boulé. Et Alain Mourguiart sur son banc de touche dirigeait la manœuvre... Pourquoi parler aujourd’hui de ces hommes que le temps a parfois effacé de nos mémoires? Le 24 mars 1996, ce commando biarrot promis au match de tous les dangers à Tarbes, emmènera le BO vers l’Elite pro du rugby français et permettra pendant dix-huit ans à aux générations futures d’évoluer au plus haut niveau. Quand on vit des périodes de transition, les messages du passé peuvent aussi peser de tout leur poids.


©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz