Dernière mise à jour : le 02/09/2014 à 05h45

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Club > Supporters > Chaud effroi...

04/12/2012 05H41

Chaud effroi...

...sur Aguiléra

ART- Retour sur BOPB-UBB_4

PHOTO - Retour sur BOPB-UBB / Photo Bernard  © Capgemini

Il faisait froid samedi soir sur Aguiléra. Et lorsqu’à l’approche de l’heure de jeu, un drop de Damien Traille est venu donné un avantage confortable aux Rouge et Blanc (18-3), certains se sont mis à rêver. Avec une domination territoriale avérée, quelques-uns ont regardé le chronomètre pour calculer si un bonus offensif était encore possible, d’autres s’imaginaient déjà autour d’une bonne bière à refaire le match, d’autres enfin bien au chaud sur leur canapé se voyaient suivre, sans inquiétude "Jour de rugby". Et puis patatras! Comme dans une pub pour piles électriques, le petit lapin blanc au tambour du BOPB s’est arrêté d’un coup tandis que son voisin bordelo-bèglais s’est mis à battre la mesure.

Des frissons, les supporters biarrots sont passés aux sueurs froides. Un premier essai opportuniste des Bordelo-Bèglais suivi d’un deuxième magnifiquement amené, Aguiléra envahi d’un amer parfum d’inachevé s’est mis à douter et à regretter les occasions lâchées en route ou les fulgurances de Takudzuwa Ngwenya. Que s’est-il passé ? Seuls les murs des vestiaires en gardent le secret. Heureusement cinq minutes après son entrée en jeu, Imanol Harinordoquy en marquant un essai que l’on croyait libérateur est venu apporter un bol d’oxygène de courte durée. Après le troisième essai des visiteurs, la tension est encore montée (25-22) et le spectre de la fin du dernier derby est revenu hanter les esprits avant que la sirène soit synonyme de soulagement.

Il serait malhonnête d’écrire ici que le BOPB a atteint tous ses objectifs. Sur le plan du jeu, les Rouge et Blanc n’ont pas été au rendez-vous comme d'ailleurs il ne le sont que très rarement à cette période de la saison. Après un feu d’artifice estival suivi souvent d’un automne délicat, le BOPB a pris pour habitude de repartir au début de l’hiver. Cela tombe parfaitement, l’hiver débutera le jour du match à Paris face au Stade Français et se poursuivra à Mont-de-Marsan. Deux rendez-vous à ne pas manquer pour confirmer la seule mais... importantissime bonne nouvelle de ce week-end froid et morose : le BOPB s’est relancé à la conquête de la sixième place du Top 14. C’est bien là l’essentiel!

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz