Dernière mise à jour : le 17/04/2014 à 08h13

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Club > Vie du club > Flute que de flotte...

08/06/2013 10H14

Flute que de flotte...

Une année de déluge aguilérien

ART- Aguiléra sous la pluie : une image souvent répétée la saison passée..

PHOTO - Aguiléra sous la pluie : une image souvent répétée la saison passée.. / Photo Bernard  © Capgemini

On aurait pu comparer ces rencontres à des finales du "22 mètres nage libre" rugbystiques. A Aguiléra cette année, de (très) nombreux matchs se sont joués sous des trombes d’eau, obligeant les joueurs à rivaliser d’imagination pour produire du jeu malgré les conditions difficiles. Et à ce petit jeu de water-polo, les Basques ont parfois sorti leur épingle du jeu.
 
"Nous avons joué de nombreux matchs dans des conditions A-PO-CA-LYP-TIQUES. Quand on voit le terrain comme ça, c’est difficile, on se dit que le match va être fermé et que cela va se jouer à peu de choses près. Mais, mine de rien, ce genre de conditions nous ont permis de nous retrouver sur des valeurs simples du rugby, à savoir la solidarité et la combativité. Cela n’a pas toujours suffi, mais nous avons tout donné" a confié, à 10 jours de la reprise, Fabien Barcella, pilier de cette équipe biarrote, trempé comme une soupe à maintes reprises cette saison. Mais réalistes et appliqués, les Biarrots ont sorti les crampons flotteurs pour marcher sur l’eau et ont dompté la piscine de boue d'Aguiléra.

A noter le courage des spectateurs qui n’ont pas hésité à se mouiller pour venir soutenir leurs champions. Un véritable festival de parapluies, sacs en plastique et autres capuches dans les tribunes, mais qu’importe, même sous le déluge, les Basques ont donné de la voix. Bravo et merci. En souhaitant moins de pluie pour la saison prochaine (bon, soyons francs, le mois de mai et ce début juin ne nous remettent pas de moral au beau fixe, mais on y croit).






Vos commentaires

1 commentaires

FAN40

10/06/2013 05H49

Intempéries

Les trois matches les pires ont été les Vendredis soir de Coupe d'Europe.Je n'y suis pas venu car c'était la tempete et 1H30 aller retour de trajet. Mais maintenant hélas c'est la télévision qui impose tout et il n'y a plus le droit de changer quoique ce soit. C'est dommage et irrespectueux des supporters surtout que pour au moins deux matches la météo avait prévu une amélioration le Samedi.Ce qui a été exact.Mais malheureusement il vaut mieux etre télévisé dans des conditions épouvantables que de reporter le match d'un jour et ne pas etre télévisé.Je trouve celà débile.

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz