Dernière mise à jour : le 30/09/2014 à 13h32

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Club > Vie du club > Suivez le guide !

18/09/2012 12H51

Suivez le guide !

Avec José Urquidi, le derby se raconte au musée du BO

ART- José Urquidi présente le futur musée du BO_1

PHOTO - José Urquidi présente le futur musée du BO / Clément Mathieu  © Capgemini

Le musée du BO, source intarissable sur le derby basque, c'est lui. José Urquidi jouait au centre de l’équipe première du Biarritz Olympique dans les années 50. Sous le capitanat du grand Michel Celaya, José (Julio pour certains) défendait avec fierté le rouge et blanc de son cher BO. C’était une époque où l’amour du maillot et l’orgueil de défendre sa ville, son quartier, ses amis primait.

Cet amour, cette passion vont l’accompagner au-delà de sa carrière sportive dans la mission première qu’il se fixe très vite : donner des archives au BO. Ainsi de connaissances en connaissances, d’anciens joueurs en anciens joueurs, José va faire du porte à porte chez les Rouge et Blanc. Tout l’intéresse : articles de presse, photos, objets concernant le rugby, mais aussi les autres sections du BO... Très vite, la collection commence et José va la conserver dans ces fameux classeurs. Mais que sont ces fameux classeurs ?

L'idée du musée
C’est très simple. Vous souhaitez savoir ce qui s’est passé lors de la saison 1932-1933. Vous prenez le classeur dédié à cette période et vous trouverez de septembre 1932 à mai 1933, bien rangés tous les articles de presse, toutes les photos, délicatement protégés sous un plastique. Du premier « match de rugby » sur le plateau du phare aux exploits de Dimitri Yachvili, tout y est. Une vraie mine d’or quelque peu encombrante puisqu’elle va envahir certaines pièces de sa maison. Que faire alors ? Surtout que le collectionneur veut faire partager son trésor au plus grand nombre. L’idée d’un musée lui trotte dans la tête. La bataille pour la conciergerie d’Aguiléra laissée libre s’engage. Après plusieurs échanges de courrier avec la municipalité, José obtient enfin le feu vert pour utiliser la maison. Son rêve se réalise. Pendant des semaines et des mois, il déménage et classe ses archives et les vidéos de nombreux matches du BOPB.

Un régal pour le visiteur
Au rez -de-chaussée, il installe l’histoire des diverses sections du BO. Saviez-vous que le club avait une section de basket féminin, une section pelote basque...? Un travail de fourmi, un travail de titan, mais au bout la fierté de doter son club de quelque chose d’unique. Dans les rayons, chaque saison de rugby est répertoriée. Plus d’une cinquantaine de vidéos des matches du BOPB entourent l’écran plat où l’on peut les visionner.  Pourquoi ne pas vibrer à nouveau en regardant par la finale de Coupe de France 2000 ou la demi-finale 2002 face à l’AS Montferrand ? L’étage quant à lui est entièrement réservé au BOPB.  Dans deux pièces se tiennent régulièrement des expos photos très originales. Un régal !

Avec les anciens du BO
Pour cette magnifique réalisation, José Urquidi s’est appuyé sur ses amis de l’amicale des anciens du BO, un travail d’équipe. Comme au bon vieux temps où ils étaient joueurs, les anciens se relaient pour tenir une permanence au musée pour faire vivre et revivre leur cher BO. Ah ! l’amour du maillot !


TOUT SAVOIR SUR LE MUSEE DU BO ET DE DERBY BASQUE

Le site internet du musée
La sortie de l'ouvrage de Jean-Louis Berho "Le derby basque, histoire des frères ennemis"


©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz