Dernière mise à jour : le 24/10/2014 à 17h06

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Saison  > Actualités > Bayonne-Biarritz 40-17

01/08/2014 00H18

Bayonne-Biarritz 40-17

L'envie des jeunes n'a pu suffire

ART- Bayonne-Biarritz, le match

PHOTO - Bayonne-Biarritz : les expérimentés Boussuge, Noirot et Marienval en action. A leurs côtés, la fougue de la jeunesse n'a pas suffi / Photo Bernard  © Capgemini

Les Biarrots sont bien en rodage. Le BOPB, pour son premier match de préparation de la saison 2014-2015, s'est incliné 40-17 jeudi soir à Bayonne. L'expérience des pensionnaires du Top 14 a eu raison, notamment, d'une ligne de trois-quarts biarrote extrêmement jeune.

Au cours des 20 premières minutes, les débats ont été équilibrés avec évidemment des intentions de jeu et un essai en force de chaque côté. Les Biarrots mettent en place leur nouveau plan de jeu. La recrue Nemia Soqeta (premier essai) se distingue, le jeune Sébastien Dimitri assure à l'ouverture et l'expérimenté Benjamin Noirot rassure (notre photo). Le deuxième quart-temps sera nettement moins favorable aux Biarrots, où les locaux ont ceuilli les fruits des atermoiements des visiteurs, avec notamment 4 ballons perdus en touche. Déjà bien entamée lors des 40 premières minutes, la revue d'effectif s'est prolongée plus largement ensuite. La ligne des trois-quarts étant amputée de la plupart des ténors, les jeunes se sont distingués après la pause, comme avec l'essai du jeune Tim Giresse sur un service au pied de Maxime Lucu. A la 60e minute de jeu, les Biarrots subissent un pilonage en règle, tiennent au bout du compte, même s'il déplorent le carton jaune du pilier espoir Mickaël Dallery. Las, Sur un nouveau ballon perdu en touche, ils allaient encaisser un essai de pénalité qui devait sceller la nette victoire des Bayonnais. Les jeunes arrières du BOPB étaient généreux, mais étaient aussi trop tendres à ce niveau

"Perdre est toujours difficile, mais nous devons prendre en compte le grand nombre d'absents, dont 8 arrières. Nous avons vu de bonnes choses du côté des nouveaux joueurs. Nous avions une équipe très jeune et manquant d'expérience, nous avons dû beaucoup défendre et avons commis des erreurs"
a notamment commenté après match Eddie O'Sullivan, entraîneur en chef du BOPB.

Même son de cloche du côté du président Serge Blanco : "On est arrivé avec une équipe qui est en train de se construire, notre ligne de trois-quarts était décimée. On est venu pour s'entraîner, pour répéter et mettre notre jeu en place. Les forces ont été plus décisives du côté de Bayonne. On a mis en place un dispositif qui est intéressant. Cette équipe va trouver sa vitesse de croisière.Il faut travailler et avoir beaucoup d'humilité."


A SUIVRE
Les entraîneurs satisfaits de l'état d'esprit




©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz