Dernière mise à jour : le 24/04/2014 à 18h21

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Saison  > Actualités > Engagement et solidarité

08/11/2013 09H39

Engagement et solidarité

Les deux mamelles du défi biarrot

ART- Dimitri Yachvili et Thomas Synaeghel

PHOTO - Dimitri Yachvili et Thomas Synaeghel : les Biarrots ont gagné à 23 face au Racing / Photo Bernard  © Capgemini

Après la victoire du courage arrachée face au Racing Métro 9-6 le week-end dernier, les Biarrots ont profité d'une période de repos pour souffler et recharger les batteries. Mais depuis lundi, les coéquipiers du capitaine Imanol Harinordoquy ont enfilé à nouveau de bleu de chauffe pour préparer la suite du championnat. Même si les quatre points glanés à domicile ont rassuré les troupes et incontestatblement fait du bien au moral, le BOPB occupe toujours la dernière place du classement. Un fabuleux défi se dresse encore devant les Rouge et Blanc, qui savent que, plus que jamais, ils devront être intraitables à la maison et morts de faim à l’extérieur.

Le message était clair avant le match face au Racing : les Biarrots n’avaient plus le droit à l’erreur. "On nous avait demandé de l’engagement et de la solidarité, de sortir du terrain la tête haute, c’est ce que nous avons fait avec les quatre points de la victoire" s'est félicité le pilier Thomas Synaeghel, décisif lors de son entrée en jeu face au Racing. Malgré tout, les Basques n’ont pas poussé un gros ouf de soulagement avant de partir quelques jours en congés — trêve internationale oblige — car ils savent pertinemment que leur périple n’est pas terminé. Immense défi ou chemin de croix, peu importe les mots, seule va maintenant compter la réaction soufflait-on dans les vestiaires, au moment où les joueurs rentraient chez eux pour se reposer avec cette fois un baluchon allégé par les 4 points de la victoire.

Se montrer intraitables

Pour se sortir de la zone rouge synonyme de relégation, les Biarrots devront systématiquement s’imposer sur leur pelouse tout en grappillant un maximum de points à l’extérieur. A domicile les hommes du duo Faugeron-Rodriguez n’ont d'ailleurs plus de joker. "Peu importe qui vient chez eux, dorénavant il faudra être unis, soudés et solidaires, poussés par le signe d’espoir du dernier succès, continuer à s'accrocher et à travailler" : c'est le message qui est sur toutes les lèvres. Si la solidarité et l’engagement ont permis aux Rouge et Blanc de tirer leur épingle du jeu après une série de 8 défaites en championnat, ces vertus seront également de rigueur pour espérer faire un résultat chez des Brivistes en pleine confiance le 23 novembre prochain. Et ce ne sera pas une mince affaire.










Sur le même sujet …

24 janvier 2014 14H52

Dimitri Yachvili :
"Passer la marche avant"

Lire l'article

3 janvier 2014 10H54

Dimitri Yachvili :
"Tous nos jokers ont été brûlés"

Lire l'article

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz