Dernière mise à jour : le 19/12/2014 à 15h38

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Saison  > Actualités > Histoire

11/05/2013 19H07

Histoire

Ils ont façonné un siècle de BO

ART- Infographie BOPB_17

PHOTO - Infographie BOPB / Jérôme Ackermann  © Capgemini

Le 24 avril 2013, le Biarritz Olympique a eu cent ans. Tout au long de ce siècle, des hommes et des femmes se sont succédé pour le faire parvenir au plus haut niveau et l’y maintenir. Dans cette magnifique histoire des Rouge et Blanc, quelques figures se sont détachées. Tout d’abord Henri Haget dont l’avenue qui passe devant Aguiléra porte le nom. Henri Haget sera avec Jean Rumeau l’un des stratèges du BO entre 1925 et 1939. Centre ou demi d’ouverture « Rico » amenera le club vers sa première période dorée conclue entre 1934 et 1939 par deux titres de champion de France, un challenge Yves-Du-Manoir et deux finales du championnat. A cette époque le Comte et la Comtesse de Bendern tiendront un rôle essentiel dans la réussite du BO. Véritables mécènes du club, sponsors avant l’heure, le Comte et la comtesse de Bendern donneront au BO une image noble du rugby et une éducation soignée en créant l’école des Minimes, première école de rugby en France. Entre 1953 et 1959, Michel Celaya, deuxième ligne ou troisième ligne centre, capitaine de l’équipe de France, mettra tout son talent au service du BO. Par la suite, Michel Celaya sera l’entraîneur qui donnera un style de jeu au BO, celui qui jouera parfois le pompier de service dans les moments délicats du club et enfin celui qui découvrira un certain Serge Blanco. Comme dans un relais, Serge Blanco prendra le témoin de son "père rugbystique". D’abord joueur mondial d’exception, "le meilleur arrière du monde" réussira dans ses fonctions de haut dirigeant (LNR) et de président du BOPB (structure professionnelle née en 1998). En s’entourant et en s’appuyant sur l’expérience et la clairvoyance de Marcel Martin, il redonnera au rugby biarrot ses lettres de noblesse. Mais, comme soixante-dix plus tôt, tout a été rendu possible par la générosité d'une personne, Serge Kampf, partenaire précieux et fidèle (Capgemini). Ces sont donc eux, des hommes et des femmes ont fait le BO, dans l’ombre ou la lumière. Qu’ils en soient tous remerciés, car à travers ces noms connus — et on le sait l'histoire s'appuie toujours sur de solides piliers —, c'est tout un club qui s'est forgé.


EN SAVOIR PLUS SUR L'HISTOIRE DU BO
Cliquez ici







Sur le même sujet …

7 janvier 2010 14H11

Des voeux t'en veux? :
Recueil de "bonne année" version vestiaire...

Lire l'article

7 janvier 2010 14H11

Des voeux t'en veux? :
Recueil de "bonne année" version vestiaire...

Lire l'article

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz