Dernière mise à jour : le 16/04/2014 à 14h24

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Saison  > Actualités > Paroles de coachs

26/07/2013 23H44

Paroles de coachs

L'analyse du staff des deux côtés

ART- BOPB-FCG (amical)_3

PHOTO - BOPB-FCG (amical) / Photo Bernard  © Capgemini

Malgré une deuxième période humide et l’aspect sans enjeu direct de la rencontre, les Biarrots ne se sont pas défilés et se sont imposés d'une courte tête 15 à 12 en amical vendredi à Aguiléra face au FCG.

Ce que l’on pourra retenir de ce match, c’est que les joueurs ont bien bossé même s’il leur reste encore du pain sur la planche. Car si Didier Faugeron, entraîneur des lignes arrières du BOPB, a vu des choses qui lui ont beaucoup plu, il a également griffonné sur son calepin les éléments qu’il faudra revoir dès lundi à l’entraînement. Même constat côté grenoblois où Fabrice Landreau, manager du FCG, a tenu sensiblement le même discours.

Faugeron : dans la logique des choses
"Les premiers enseignements que l’on peut tirer de ce match, c’est qu’il nous reste du travail à accomplir, mais ça nous le savions déjà. Il fallait jouer pour savoir dans quels domaines il nous restait le plus de progrès à faire. Au niveau du contenu il y a du bon et du moins bon, nous avons faibli deux fois en attaque, mais nous inscrivons deux essais en contre. La touche a eu quelques ratés, pour ne pas dire beaucoup, mais s’il n’y avait plus rien à régler cela serait trop beau" a commenté Didier Faugeron. A l’issue des 80 minutes de jeu, l’entraîneur biarrot n’est pas inquiet car il sait que ces dernières semaines ont été consacrées à la préparation physique au détriment du rugby. Les automatismes vont se mettre en place petit à petit.

Laudreau : belle défense biarrote
De l’autre côté du couloir, dans le vestiaire grenoblois, le constat est le même. Les Alpins ont commis des petites erreurs et devront encore régler différents secteurs de jeu. Mais le manager Fabrice Landreau reste globalement satisfait de cette prestation. "Nous sommes dans la continuité du stage. Il y a eu de très bonnes choses et d’autres moins maitrisées. Nous allons retenir la première mi-temps qui va surement nous servir de schéma de travail. Nous sommes restés dans la partie même si le score aurait pu être plus lourd contre nous. J’aurais aimé que l’on produise un peu plus de jeu, mais nous avons manqué de fraicheur car les dernières semaines ont été chargées". Le manager grenoblois a tenu à souligner la défense biarrote bien organisée qui a donné du fil à retordre à son groupe. Pour ce premier match à domicile, les Rouge et Blanc n’ont rien voulu lâcher.




©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz