Dernière mise à jour : le 29/09/2014 à 21h42

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Saison  > Articles "L'affiche" > ASM-BOPB > Retour sur le match

22/12/2013 09H38

Retour sur le match

Goliath n'est pas tombé...

ART- Spécial presse

PHOTO - Spécial presse / Jérôme Ackermann  © Capgemini

Il n'y a pas eu de miracle samedi à Clermont où le BOPB a été battu 35-6 par les leaders du Top 14. Dans Sud Ouest ce dimanche, même si  on retient a bonne première période des Biarrots (3-3) jusqu'à la 39e minute), on insiste sur les deux dernières places du Top 14 qu'occupent les deux clubs basques. "Sèchement battu à Clermont, le BO est désormais accompagné de son voisin basque dans la zone des relégables, après la défaite de l'Aviron à Oyonnax".

Rugbyrama, par la plume de Jérémie Naudinat, estime que malgré la défaite, les Biarrots ont des armes pour revenir au classement. "On a longtemps cru en effet que Biarritz pourrait accrocher un résultat ce samedi soir en Auvergne. Avec des vertues de combat retrouvées depuis quelques semaines, et des résultats encourageants en particulier en Challenge Européen, Biarritz s’accrochait à cette équipe de Clermont durant toute la première mi-temps. Grâce à un excellent Benoit Baby, tant au pied que dans l’engagement, les Basques collaient au score et profitaient du manque d’enthousiasme apparent des partenaires de Julien Pierre. Avec un Mike Delany peu en réussite au pied (2 sur 4 en première période), et pas mal de déchet dans le jeu, Clermont ne menait que 6-3 au moment de rentrer aux vestiaires. De quoi laisser des espoirs aux hommes de Serge Blanco."

Dans L'Equipe, Laurent Rodriguez, fataliste, explique qu'il n'a rien à reprocher à ses joueurs, qui ont tout donné, mais dont beaucoup, comme Erik Lund et Takudzwa Ngwenya, montrent des signes de fatigue à force de jouer. Le manager basque, répondant aux questions d'Aurélien Bouisset, fait le dos rond, même s'il est évident qu'un succès à Clermont n'était pas dans le plan de route du BOPB. Restera que les Biarrots ont résisté plus longtemps que bien d'autres équipes ici et l'état d'esprit du groupe a été irréprochable.

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz