Dernière mise à jour : le 22/10/2014 à 10h11

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Saison  > Articles "L'affiche" > Castres-BOPB > Dimitri Yachvili

23/10/2013 10H47

Dimitri Yachvili

Humilité, envie et confiance

ART- Dimitri Yachvili

PHOTO - Dimitri Yachvili : si une victoire n'est pas forcément un signe d'embellie durable, elle constitue un élément prépondérant pour la confiance / René Tanguy  © Capgemini

La victoire a fait du bien aux têtes après huit défaites consécutives. Mais alors que les Biarrots ont brisé cette série et retrouvé de la confiance, Dimitri Yachvili, le demi de mêlée emblématique du Biarritz Olympique Pays Basque, rappelle que c’est à présent de victoires en Top 14 dont le groupe a besoin. Pour "redémarrer une nouvelle saison" et se sortir de la zone rouge, les Biarrots devront grappiller un maximum de points et cela commencera dès ce samedi avec un déplacement difficile à Castres. Humilité, envie et confiance retrouvée : tels seront les ingrédients du BOPB.

Jouer tout à fond
"Nous avions besoin de nous rassurer et la victoire de la semaine dernière face à Oyonnax nous y aide. Maintenant nous savons pertinemment que samedi face à Castres ce sera un autre morceau. Mais nous devons jouer tous les matchs à fond, nous ne pouvons pas nous permettre d’en galvauder un seul. Nous nous déplaçons à Castres chez le champion de France avec beaucoup de respect et d’envie, quoi qu’il en soit nous nous devons de faire un gros match là-bas" a confié Dimitri Yachvili.

Besoin de gagner en Top 14

"Pour l’instant nous avons gagné en Amlin Challenge Cup et nous en avions besoin. Mais maintenant c’est d’une victoire en championnat dont nous avons le plus besoin. Dès que nous aurons remporté un match en Top 14, une nouvelle saison commencera pour nous" explique le "Yach", qui souhaite que le groupe reste sur la dynamique de la semaine écoulée.







Sur le même sujet …

24 janvier 2014 14H52

Dimitri Yachvili :
"Passer la marche avant"

Lire l'article

3 janvier 2014 10H54

Dimitri Yachvili :
"Tous nos jokers ont été brûlés"

Lire l'article

©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz