Dernière mise à jour : le 23/09/2014 à 16h03

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Saison  > Articles "L'affiche" > RCT-BOPB > L'enseignement

09/02/2014 05H51

L'enseignement

Il faudra compter sur les valeurs des Biarrots

ART- Debrief

PHOTO - Debrief / Jérôme Ackermann  © Capgemini

La différence est de taille pour une équipe qui voulait prouver qu'il faudra compter sur ses valeurs jusqu'à la fin de la saison et aussi se prouver, faut-il admettre, que ces valeurs justement, ce potentiel clairement affiché, elle les possède. Samedi au stade Mayol, le champion d'Europe, malmené par les hommes du capitaine Imanol Harinordoquy, forts en conquête, admirables de courage et de réalisme, a été mené au score jusqu'à la 76e minute avant d'arracher la victoire 33-20 au prix d'un final haletant et d'un véritable coup du sort lors de ce match des Burrda à l'occasion de la 18e journée du Top 14.

Le coup du sort
A la 76e minute, alors que les Biarrots déploraient la sortie de Thomas Synaeghel sur carton jaune, la star du RCT Jonny Wilkinson avait la pénalité de la gagne au bout du pied des quarante mètres en coin, mais le ballon s'écrasait contre le poteau. A la retombée, Julien Peyrelongue servait Dimitri Yachvili pris par Drew Mitchell, qui lui faisait lâcher le ballon. Matt Giteau surgissait et aplatissait. Jonny Wilkinson transformait pour porter la marque à 26-20. Il restait alors quatre minutes et un bonus offensif à aller chercher. Delon Armitage concluait une action grand champ en bout de ligne en aplatissant sur la craie…Toulon, même sans une partie de ses joueurs, reste une armada impressionnante et évidemment un candidat au doublé. Cela situe bien le niveau de jeu que les Biarrots, certes en proie au manque de réussite mais aussi et peut-être surtout à l'excès de doutes cette saison, sont capables de déployer.

Barcella : de belles valeurs
Aucune défaite n'est belle — et il convient d'ailleurs de féliciter les Toulonnais pour leur capacité à avoir arraché la victoire et être allé chercher le bonus offensif quasiment sur la sirène —, mais celle-ci est riche en enseignements. D'ailleurs le centre biarrot Charles Gimenez, diable d'activité à Mayol, l'avait annoncé : les Biarrots ne baisseront pas la tête. Des propos confirmés par le pilier Fabien Barcella : "Toulon c'est quand même le champîon d'Europe. On a fait preuve de solidarité, on a montré une belle image de notre club et on a peut-être livré le match le plus accompli de la saison. On a montré de belles valeurs". Biarritz frustré oui, mais Biarritz debout.


©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz