Dernière mise à jour : le 21/09/2014 à 08h29

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Saison  > Organisateurs > Des bleus séduisants

18/11/2012 10H26

Des bleus séduisants

La France domine l'Argentine 39-22

ART- Patrice Lagisquet_5

PHOTO - Patrice Lagisquet au BOPB avec Philippe Saint-André (archives) / Photo Bernard  © Capgemini

Un XV de France séduisant et conquérant a rempli son objectif en battant largement l'Argentine 39-22 à Lille et peut légitimement prétendre réaliser un sans-faute lors de la tournée d'automne. Pourtant, l'essai dès la 5e minute du centre argentin du BOPB Marcelo Bosch avait de quoi refroidir l'atmosphère et rappeler les entames de matchs souvent difficiles du Tournoi des six nations...

Mais la réaction fut à la hauteur de l'adversité. Avec un Picamoles impérial, une touche dominatrice et d'évidentes fourmis dans les jambes, les hommes de Saint-André ont martyrisé la défense argentine en fin de première période en livrant vingt minutes de feu. Ils prenaient l'avantage par un doublé de Vincent Clerc, à la conclusion de deux magnifiques actions côté gauche, et d'un raid solitaire conclu entre les poteaux par le fringant revenant Yannick Nyanga (24-13 à la pause). La victoire acquise, les Français pouvaient même se permettre de camper dans les 22 mètres argentins en fin de partie, seulement arrêtés dans leur élan par le coup de sifflet final de l'arbitre Steve Walsh. Une vraie partie de plaisir.

Philippe Saint-André, entraîneur du XV de France
"Je suis content que l'on puisse enchaîner deux victoires d'affilée, surtout contre deux nations de l'hémisphère Sud. D'autant plus quand on voit les résultats, quand on voit qu'il n'y a pas un pays européen qui a gagné contre une nation de l'hémisphère Sud. On a commencé difficilement avec un manque de réactivité. On a rapidement été mené 10-3 mais on n'a pas paniqué"

Santiago Phelan,
entraîneur de l'Argentine
"L'Argentine a bien commencé le match mais n'a eu le contrôle ni du ballon, ni du rythme des débats. Nous n'avons pas été bons dans le jeu au pied et nous avons laissé l'initiative aux Français. La France a profité de nos erreurs pour marquer son premier essai. En seconde mi-temps, il y a eu beaucoup d'imprécision de la part de mon équipe et les remplaçants n'ont pas réussi à remettre de la puissance."



©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz