Dernière mise à jour : le 02/09/2014 à 09h31

Tous les flux RSS du site

Publicité

BO-PB.COM par Capgemini > Saison  > Organisateurs > Tournoi

09/03/2014 06H17

Tournoi

Poussifs, les Bleus s'offrent la finale

ART- L'actu du BOPB_12

PHOTO - Partageons ensemble l'actu du BOPB / Jérôme Ackermann  © Capgemini

Ils joueront bien "la finale" samedi prochain au Stade de France face à l'Irlande et la "der" avec le XV du trèfle de Brian O'Driscoll, le plus grand trois-quarts centre de l'histoire du jeu. Le XV de France s'est en effet imposé in extremis face à l'Ecosse (19-17) grâce à une pénalité de Jean-Marc Doussain à deux minutes du terme, samedi à Edimbourg lors de la 4e journée du Tournoi des six nations.

Les Bleus comptent trois victoires pour une défaite dans la compétition et peuvent encore théoriquement croire au titre, à condition, d'abord, de battre l'Irlande samedi prochain au Stade de France. Au classement, l'Irlande (6 points) devance la France (6 points), l'Angleterre (4 points, un match en moins), le pays de Galles (4 points, un match en moins), l'Ecosse (2 points) et l'Itlaie (0 point).

Une pâle copie...
Le XV de France est toujours englué dans le doute en ne rapportant donc d'Edimbourg qu'une minuscule victoire arrachée in extremis face à une équipe d'Ecosse limitée. Il est difficile de retenir autre chose. Pourtant, c'est une bande de morts-de-faim qui devait déferler sur Murrayfield, avide de se faire pardonner la débâcle subie à Cardiff face au pays de Galles (27-6) il y a 15 jours. Jamais les hommes de Pascal Papé ne parvinrent à imposer leur patte et longtemps ils flirtèrent avec le bord de l'abîme.

...mais un ouf de soulagement
Pour Yoann Huget, ailier du XV de France, auteur d'un essai de 100 m (quelle course!), c'est toutefois un ouf de soulagement. "On ne s'est jamais résigné, on y a toujours cru malgré une deuxième mi-temps compliquée. On s'attendait à des Ecossais conquérants, on savait que c'était leur dernier match à domicile du Tournoi. On prend deux essais un peu casquette et on rentre à la mi-temps avec un score défavorable. On ne va pas dire qu'on a effacé nos démons." Cela sera-t-il suffisant pour dominer une équipe d'Irlande qui a atomisé hier l'Italie de Joshua Furno 46-7? Réponse samedi à partir de 18 h.


©2009 Capgemini | contact webmaster | mentions légales | Biarritz